AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 down with the fallen, (goodnight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
endure and survive
messages : 20
MessageSujet: down with the fallen, (goodnight)   Sam 15 Sep - 0:56


goodnight delano james
◦ âge / trente-quatre années, à se traîner, à se battre, à s'écorcher, à s'oublier. ◦ date de naissance / il est né le dix-huit mars mille neuf cent quatre-vingt quatorze. ne fête plus rien, depuis sept ans déjà. ◦ lieu de naissance et nationalité / il a vu le jour à des moines, iowa. américain, depuis autant de génération qu'on peut se souvenir. ◦ situation / seul, toujours seul, les attaches sont une épée de damoclès qui finit toujours par tomber. il vit pour lui-même, essaie de survivre, essaie de ne pas se retourner et de ne surtout pas s'attarder sur le passé. ◦ traits de caractère / solitaire, intelligent, borné, taciturne, brave, téméraire, renfrogné, méfiant, protecteur, loyal, franc, irascible, violent, en contrôle, sur la défensive. changé par la culpabilité, remodelé par la colère et le besoin de ne plus s'attacher. le coeur peu à peu gelé, pour éviter d'avoir à se réchauffer.

◦ au jour le jour / il sillonne la zone de quarantaine ; erre, le badge à la ceinture. part de la milice, prototype de celui qui participe à la loi de la jungle plus qu'il ne la régule. l'ami des passeurs, et le gars qui n'a pas de problèmes à fournir des cigarettes et des armes à feu au marché noir, en échange de quelques cartes de rationnement. survivre, avant tout. survivre, envers et contre tout. oubliée l'humanité, oubliés les sentiments. se prétendre détaché du monde est plus facile que de s'y réintégrer. mais ce qu'on ignore, c'est que la mission lui a été assignée de veiller à ce qu'aucune forme de rébellion ne se s'ancre dans les recoins plus sombres de salt lake city. et il s'y attelle, sans un mot pour quiconque. à ne plus savoir lui-même de quel côté il est, après toutes ces années. ◦ les attaches / depuis qu'ama est morte, il n'y a plus personne. il refuse de s'ouvrir, refuse de partager. entretient les relations les plus sommaires qu'il soit, dans le simple but de ne pas avoir à souffrir lorsque tout cela se terminera. il préfère ne pas avoir d'amis — s'obstine à garder loin ceux qui s'essaient. sa famille n'est plus. les proches qu'il a pu avoir non plus. tout ce qu'on sait, c'est qu'il n'a plus personne. pour le reste, le mystère est gardé, et le silence ne se fait que plus épais lorsqu'on tente de lui arracher la vérité. peu de gens encore vivants savent qu'il a eu une soeur. ama est sa faiblesse. ama a tout changé. et d'elle, il ne parle jamais. ◦ dans son sac / c'est bien souvent léger — mais ça lui suffit. un revolver, obtenu sur le marché noir, et les munitions qui l'accompagnent. Une flasque d'alcool, et bien souvent quelques cigarettes tirées des paquets qu'il troque. toujours, son badge, et un couteau. une gourde remplie d'eau, et une conserve de nourriture, au cas où l'urgent besoin se ferait sentir de décamper, et de ne pouvoir rentrer se sustenter une fois la nuit tombée. des allumettes. et sa mauvaise humeur, toujours soigneusement emballée, mais prête à être dégainée. ◦ à savoir / on le surnomme parfois goody, mais la plupart des gens l'appellent james, ou jamie. son nom est trop étrange, c'est un fait ; on évite pourtant de le lui souligner. / des jeans confortables, des chaussures à lourde semelle. un t-shirt à la couleur perdue entre le gris, le noir et le kaki. et, toujours, une éternelle chemise à carreaux rouge et noire sur le dos. délavée, déchiré — mais c'est son signe distinctif, et il faudrait le tuer pour l'en séparer. / changé. coeur autrefois ouvert, désormais atrophié. il ne veut plus s'attacher, pour ne pas avoir à souffrir. / il a eu une soeur, autrefois. et désormais, plus personne ne le sait. à part, peut-être, celle qui l'a tuée. un décès dont il ne s'est jamais remis, et qui le hante encore aujourd'hui. / sa mauvaise humeur et son apparent désintérêt ne font pas de lui quelqu'un de très apprécié. on se contente en général de ce qu'il a à offrir, sans chercher à sympathiser. / bien plus intelligent qu'il ne le paraît, il aurait pu rentrer à l'université, aurait dû — mais ce qu'il voulait, c'était devenir flic, et laisser une chance au patronyme de son père d'être un jour redoré. l'ironie, quand on voit ce qu'il est devenu aujourd'hui. / milicien pourri, il participe activement au marché noir, troquant principalement des cigarettes et des munitions, et à l'occasion d'armes à feu. apprécie les cartes de rationnement, ou la nourriture et l'alcool directement. / très grand, et solidement bâti. il n'a jamais rien fait pour ça, mais l'apocalypse n'a pas non plus amélioré son cas. c'est le genre face à qui il faut souvent lever les yeux. rarement, pourtant, il se retrouve à en profiter ; sa nonchalance, sa verve et sa mauvaise foi suffisent généralement à repousser. / il jouait de la guitare, par le passé, et il en a récupéré une qu'il garde accordée. ça l'occupe, de temps à autre. et il chante, parfois, quand le coeur y est et que ça ne lui rappelle pas trop ama.

◦ groupe / babel. ◦ avatar / adam driver. ◦ crédits / cahdmus.


◦ pseudo / blue walrus / clo. ◦ comment as-tu connu le forum ? / hmmmmm. ◦ à savoir sur toi / j'sais pas, pas grand-chose. ◦ quelque chose à nous dire ? / peanut je t'aime.

Code:
<ee>adam driver /</ee> <botti>@"goodnight james"</botti>
◦ martial law / c'est un régime sous lequel il ne se plait pas. dont il a su profiter, pourtant, une fois la tempête passée. une fois qu'il s'est forcé à digérer le deuil qu'un abus de pouvoir a provoqué. il s'est coulé sous le badge de l'autorité, et il y reste désormais. loin d'être suffisamment dédié pour se réfugier sous la coupe de l'armée, il a trouvé aux côtés de la milice la liberté nécessaire à exister. la discipline n'y est qu'apparente, et ça lui plaît. la loi imposée par le régime militaire ne fait pas son affaire. ne l'a jamais fait. mais il n'est plus du genre à faire de vagues, et il se contente d'éviter les soldats aussi souvent qu'il le peut.

◦ nostalgia / avant tout ça, il y avait l'ombre d'une vie. des espoirs de grandir et de s'en tirer. de devenir le fils qui redorerait le blason de son père dissimulé derrière un écran de fumée. il y avait les désirs de tout le monde de le voir réussir. et le monde qui s'est simplement chargé d'anéantir envies comme projets. les pertes à essuyer, douloureusement. perte d'une vie, perte de ses proches. perte de sa petite amie. mais dans tout ça, il y avait ama. ama, qu'il protégeait. ama, qui continuait de donner un sens à son existence, même au coeur du chaos où ils se trouvaient forcés à évoluer. ama, qui lui a été arrachée. force de coïncidences, et de circonstances qui lui restent encore aujourd'hui au travers de la gorge. ama, qu'on lui a arrachée. ama, qu'il n'a pas pu sauver. ama, qui est partie avec les restes de son passé, et de son humanité.
chronologie :
 

_________________

Stand tall for the people of America. Stand tall for the man next door, we are free in the land of America, we ain't goin' down like this. ⚭ ⚭ ⚭
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
down with the fallen, (goodnight)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fallen Galaxy
» Happy B-Day Fallen !
» REcherceh de Deck List
» presentation de fallen
» 1.01 Good Night and Bad Luck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all gone. :: THE LAST OF US :: forgotten memories :: les personnages :: fiches validées-
Sauter vers: